Conseils cuisine

Comment boire du vin ?

Déguster un vin de qualité est l’une des expériences les plus appréciées au monde. Que ce soit pour accompagner un repas spécial, essayer une nouvelle saveur ou simplement se délecter d’un cépage parfaitement cultivé, il est courant de trouver des Français chez qui il à toujours une bonne bouteille qui attend à la maison. En revanche, la dégustation du vin n’explore pas toujours autant de saveurs et de sensations qu’il le devrait.

Tout le monde ne le sait pas, mais il existe quelques conseils pratiques qui améliorent indéniablement le goût de ces grains. Au fur et à mesure de vos essais et des conseils que nous allons vous donner ci-après, vous commencerez à remarquer une différence de goût et vous pourrez vraiment apprécier cette boisson à sa juste valeur.

Lire l’étiquette et consommer à la température indiquée

En général, les cépages blancs comme le vin alsace se dégustent frais et les vins rouges à température ambiante. Cependant, il est très important de lire l’étiquette de la bouteille pour suivre correctement la température indiquée. C’est l’une des astuces qui aide à rehausser la saveur et à rendre le goût plus saisissant en bouche.

Si le vin est au réfrigérateur, il faut le sortir environ une demi-heure avant consommation. Pour les vins rouges, il est intéressant de faire l’inverse : comme il sera à température ambiante, il pourra être placé dans un seau avec de la glace pendant environ 20 minutes pour lui permettre de dévoiler ses tanins et ses notes les plus sucrées.

Rechercher des accords mets et vin

C’est l’un des conseils les plus importants afin que l’équilibre soit présent et que les saveurs ne soient pas fades et imperceptibles. Pour vraiment apprécier le goût du vin, il est essentiel de l’harmoniser avec les mets qui seront servis lors de ce repas. Les vins effervescents se marient bien avec les aliments salés et croquants, les vins plus tanniques méritent des plats plus complexes.

Le moyen le plus simple de trouver ces combinaisons consiste à lire l’étiquette pour connaître les caractéristiques du vin et définir une hiérarchie d’intensités pour celui-ci. Si la recette avec laquelle vous voulez associer votre bouteille n’est pas mentionnée, effectuez une recherche sur Internet ou consultez des livres spécialisés en la matière.

Choisir le bon type de verre

Les verres à pied ballon ou tulipe sont à privilégier si vous souhaitez déguster convenablement toutes les notes libérées par les cépages.

Par ailleurs, beaucoup de sommeliers défendent l’idée qu’il existe une bonne manière de déguster le vin et cela passe notamment par la façon de tenir le verre. Il est préférable de le tenir par le pied pour faire tourbillonner la boisson et libérer son arôme. Cette mesure est également importante pour que les empreintes digitales n’interfèrent pas avec la couleur et la clarté du vin, mais aussi empêche que la chaleur humaine réchauffe la boisson présente dans le verre.

Analysez les arômes du vin

Sentir l’arôme du vin évite les mauvaises expériences. Réaliser cette étape avant de le servir est à ne jamais négliger. Si vous remarquez une odeur forte ou désagréable, ne consommez pas et demandez au restaurant ou au magasin de changer la bouteille. En effet, le bouchon qui ferme la bouteille dégage un goût ou une odeur qui affecte complètement la boisson. Ce n’est rien de grave car cela ne nuit pas à votre santé. Cependant, le vin sera totalement impropre à la consommation, car il ne conservera pas ses caractéristiques essentielles.

Dans le même principe une fois en bouche, si une arrière bouche est présente ou si le goût du bouchon se fait sentir, n’insistez pas et changez la bouteille. Il se peut que le cépage ait mal vieilli ou que le bouchon ait été défectueux au cours de la période de garde ; c’est aussi de cette façon que l’on apprend à savoir boire du vin.

Montre plus

Angélique

Je m'appelle Angélique, je suis tombé dans la marmite étant petite. J'adore cuisiner au point de pouvoir y passer tout mon Week-end !

Articles Liés

Fermer
Fermer